Nikolàs Sarközy n’a pas accueilli que son ami bédouin Kadhafi

9000 morts au moins en Syrie, assassinés par la dictature sanguinaire de Hassad

déjeuner entre amis, francs éclats de rire, bonne humeur

Il est vrai qu’il faut accorder à Nikolas Sarközy qu’il n’a pas hésité à soutenir les principaux dirigeants du régime Lybien, regroupés dans la soi-disant opposition avec leurs alliés d’Al-Qaïda, dans leur coup d’Etat ayant aboutti à la liquidation de Kadhafi (un peu comme soutenir Béria dans un putsch contre Staline, ou Himmler dans un putsch contre Hitler) après avoir reçu en grande pompe le Colonel à l’Elysée.

Personne ne verra dans cette exécution sommaire opportune de rapport avec les accusations de financements de campagnes électorales françaises par le dictateur lybien. Mauvais esprit !

Mais, pour l’instant, faute de “Béria” ou de “Himmler”  syrien peut être, c’est à dire de solution de rechange sortant de l’appareil Baassiste lui même, Hassad a le droit de massacrer comme il l’entend …

Kouchner, Rama Yade et BHL doivent être en vacances ?

sic transit gloria mundi 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *