Adieu Quinquin

Je serais bien allé à Lille aujourd’hui pour les obsèques de Pierre Mauroy. Pas possible.

Alors Quinquin,

loin des ors des Invalides mardi, loin de la cathédrale avec l’évêque cet après-midi,

« adieu camarade »

Les commentateurs ne savent plus où donner de la tête. Leur boussole est déboussolée… Continuer la lecture