La 3° révolution économique avance

Malgré la morosité ambiante, en partie due à l’insuffisante prise en compte de l’innovation comme moteur du redécollage économique, comme déjà il y a vingt ans, la France est un territoire de start up.

Des centaines d’entreprises de la nouvelle économie contribuent à faire de notre pays un champion reconnu. Lire la suite

Orange, le bug et les ministres, le vrai sujet et 4 propositions

Je commence par mettre les choses au point : Je suis client Orange mobile, mon épouse aussi. Je dirige une entreprise cliente d’OBS. J’ai subi la coupure de réseau du vendredi 6 juillet à partir de 16 h 30 et ça m’a fait enrager. Je ne suis pas (je ne suis plus, en fait, et heureusement) actionnaire de FT-Orange. Et pourtant…

Colbertisme gaullien et non connaissance de l’entreprise

Une grande entreprise connait un bug informatique qui aboutit à une suspension temporaire de service à un nombre de clients particuliers et à un certain nombre d’entreprises. Par exemple, mon entreprise étant un call-center spécialisé, nous n’avons pas pu joindre pendant des heures les  abonnés orange mobile que nos collaborateurs essayaient en vain d’appeler. Nous avons perdu de l’argent parce que nous avons payé des salariés privés d’activité et que nous n’avons pas engrangé la rémunération attendue de nos clients. Lire la suite

nouveau gouvernement

Equilibre, rajeunissement, féminisation. Et des femmes et des hommes raisonnables et responsables à des postes clefs. J’ai envie de dire « bonne chance »
Je me réjouis particulièrement des nominations de :
–  Pierre Moscovici au mistère de l’économie et des finances. Sa compétence reconnue et appréciée au delà des frontières partisanes, les positions responsables qu’il a toujours défendues avec constance sont un gage d’une prise en compte réaliste et pragmatique des mesures nécessaires pour affronter la crise.
–  Manuel Valls au ministère de l’Intérieur. Son engagement laïc et Républicain est connu de tous et nous nous sentons particulièrement proche de ses valeurs. Nous souhaitons qu’il contribuera à réconcilier la Gauche avec la nécessité du respect de l’Etat de droit, et de la protection de la sécurité de l’ensemble de nos concitoyens.
– Laurent Fabius au ministère des affaires étrangères. La grande expérience de l’ancien premier ministre sera indiscutablement un atout pour faire entendre la voix de la France dans le concert des nations.
– Vincent Peillon à l’Education Nationale. Sa profonde connaissance du dossier dont il est un des meilleurs connaisseurs à Gauche doit rassurer personnels, parents et étudiants. Son approche pragmatique et son sens de l’ouverture politique nous semblent également de bon augure pour lui permettre d’aborder les réformes nécessaires pour rendre plus performant l’ensemble du dispositif de formation au long de la vie.
– Delphine Batho comme ministre déléguée à la justice. Ses prises de position lorsqu’elle était en charge des questions de sécurité dans l’équipe de Ségolène Royal nous semblent permettre un travail en bonne intelligence entre la place Beauvau et la Chancellerie.
– Fleur Pellerin aux PME et à l’économie numérique. La libération des énergies créatrices, l’encouragement à l’innovation, à la généralisation du très haut débit sur l’ensemble du territoire sont des conditions indispensables à le reprise de la croissance et de la performance économique.
Maintenant tout reste à faire

Fleur Pellerin sur Hadopi etc …

Fleur Pellerin clarifie dans l’interview ci-dessous, repris sur dailymotion, les positions du candidat Hollande sur Hadopi et quelques autres questions. Intéressant :

 

apriori la video ne fonctionne pas sur Ipad, on peut aussi cliquer le lien dailymotion

Gérard Dieudonné aux rencontres du libre de Lion sur mer

Gérard Dieudonné, maire de la Lucarne d’Outremer, conseiller Général du canton de La Haye-Plesnel, vice-président de « La Manche numérique », sera aux rencontres du libre de Lion sur mer le 29 janvier.

http://cultures-lionsurmer.org/rencontres-du-libre

le tagcloud de Sarközy : pas de numérique, d’internet, d’innovation… :-((

La donnée du jour: les 94 discours du président #Sarkozy en 2011 nettoyés et compilés en un tagcloud.

Apparemment le message implicite et subliminal de Nicolas Sarkozy en 2011 aurait été quelque chose comme « il faut dire que, dans ce monde, la France est un pays qui doit et peut faire plus ».

On ne s’étonnera pas de retrouver dans cette sémantique du discours présidentiel son caractère volontariste.

On regrettera  que les mots « numérique », « internet », innovation » soient malheureusement absents des paroles préférées (des auteurs) du Président. Ca en dit long sur sa vision des enjeux industriels et business, de l’avenir, de la jeunesse, des défis en RD et j’en passe…

Je ne crois pas avoir vu non plus liberté, égalité, fraternité, vous me direz

L’ensemble de ces discours sont disponibles sur le site de la présidence « elysee.fr ».