11 novembre

Mon grand-père Armand Losay (1884-1957) a été fait prisonnier à Givet  le 1er septembre 1914 et libéré le 5 janvier 1919.

Le 22 août 1914, en un seul jour, dans la poche de Givet, entre 25.000 et 30.000 soldats français et belges sont morts. En une seule journée. La bataille la plus sanglante de tous les temps. Bien plus que les batailles des guerres napoléonniennes.

En échappant à la mort, en étant fait prisonnier, mon grand-père échappait à Verdun, au chemin des dames, aux gazages, aux pilonnages d’artillerie de sa propre armée pour faire  avancer les fantassins.

Quand il est revenu de captivité, mon père avait 6 ans  et n’avait aucun souvenir de ce monsieur parti à la guerre quand il avait 6 mois.

Mon père a été fait prisonnier en 1940 et interné au stalag 2B.

L’horreur absolue de la Shoah fait parfois oublier l’horreur relative qu’ont vécue les PG.

Une petite pensée pour eux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *