La 3° révolution économique avance

Malgré la morosité ambiante, en partie due à l’insuffisante prise en compte de l’innovation comme moteur du redécollage économique, comme déjà il y a vingt ans, la France est un territoire de start up.

Des centaines d’entreprises de la nouvelle économie contribuent à faire de notre pays un champion reconnu.

Il faudrait pour que tout cela se coordonne que les gouvernants se focalisent sur l’avenir plutôt que sur le passé.

On peut rêver et penser que, comme Al Gore le fit lorsqu’il était vice-président de Clinton, le pouvoir se préoccupe davantage de découvrir une nouvelle frontière, de mettre en place les infrastructures des autoroutes de l’information, plutôt que de considérer comme une priorité les questions sociétales, aussi progressistes soient-elles (peut-être).

… Tiens, au fait, quelqu’un a entendu parler de Fleur Pellerin ?

Il n’empêche, le site « tech list » considère la France comme  » a country of technology and creativity, France is becoming one of the most dynamic tech hub in Europe »

Tech list publie la carte visuelle des start up à Paris.

A regarder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *